Tendance à suivre

Art Basel Unlimited, une foire dans la foire

Marché de l'art | Depuis 2000, le secteur Unlimited de Art Basel consacre 15,000 m2 d’espace à la présentation de projets spécifiques ou œuvres monumentales chapeautés par des galeries qui y mettent le prix fort. Curatée pour la 4e fois par Gianni Jetzer (Hirshhorn Museum and Sculpture Garden à Washington), il s’envisage de plus en plus comme un espace autonome, un échiquier où se concentrent les stratégies de visibilité des galeries qui impriment ainsi des lignes de marché pour l’avenir. Éclairage sur l’édition 2015.

Art Basel  2015 General Impression © Art Basel
1 / 8
Art Basel 2015 General Impression
© Art Basel

Sur un plan quantitatif, parmi les 74 artistes présentés dans ce secteur, 15% viennent d’Asie et Moyen-Orient, 46% d’Europe, 38 % du continent américain; plus précisément : 5 artistes chinois, 21 artistes des USA, 6 d’Amérique du sud; pour l’Europe, l’Allemagne est en tête avec 10 artistes, 8 pour la grande Bretagne, 3 pur la France; l’Afrique est représentée par 1 artiste camerounais.
Sur un plan qualitatif, la galerie Continua affirme sa vision globale et investit dans quatre espaces pour Ai Weiwei, Kader Attia, Pascale Marthine Tayou et Shilpa Gupta; la galerie Zwirner, avec une approche historique, offre à la vente une installation lumineuse de Dan Flavin et un ensemble de sculptures de l’artiste autrichien Franz West; l’influente galerie suisse Hauser&Wirth se positionne elle aussi sur quatre artistes : Martin Creed, Pierre Huygue, Zhang Enli et Jakub Julian Zlolkowski; la galerie Ropac présente une œuvre colossale de Gilbert & George et une installation d’Hélène Sturtevant (Gonzalez-Torres Untitled, Blue Placebo, 2004) tandis que la galerie Perrotin se concentre sur une œuvre monumentale et perceptuelle de Sotto témoignant de la double exposition historique dans ses galeries de Paris et à New York en relation avec la fondation de l’artiste.
Certaines galeries prospectives s’associent pour présenter des artistes appréciés du marché actuel, des découvertes ou redécouvertes : ainsi les galeries 303 Gallery, Art : Concept et Xavier Hufkens posent leur marque sur Jacob Kassay; les galeries Peter Freeman, Skopia P-H Jaccaud et Jocelyn Wolff réactivent le travail de Franz Erhard Walter (Wallformation Gelbmodellierung,1980-1981) ; les galeries Cabinet, Greene, et Neu ramènent sur la scène l’esprit subversif de John Knight avec la plus petite pièce de la section : une carte de crédit (Wordldedt, 1994) affichant les chiffres vertigineux de la dette mondiale. À suivre.

Nina Rodrigues-Ely / Carlotta Montaldo
Publié le 24/06/2015
Copyright © Observatoire de l'art contemporain - Tous droits réservés
Pour en savoir plus ou pour utiliser ce contenu, merci de nous contacter »

Lire aussi

Suivez-nous sur FacebookSuivez-nous sur TwitterSuivez-nous sur LinkedInSuivez-nous sur InstagramContactRechercher

English version

Art Basel  2015 General Impression © Art Basel Gilbert & George,Scapegoated. A triptych, 2013 Unlimited in Basel 2015 © Art Basel Jesús Rafael Soto,Sphère Lutétia, 1996 Unlimited in Basel 2015 © Art Basel Galleria Continua Ai Weiwei,Stacked, 2012 Unlimited in Basel 2015 © Art Basel Kader Attia, Arab Spring, 2014 Unlimited in Basel, 2015 © Art Basel Pascale Marthine Tayou, Plastic Tree, 2014 Unlimited in Basel 2015 © Art Basel Shilpa Gupta, Untitled, Rock, 2012 Unlimited in Basel 2015 © Art Basel Dan Flavin, European Couples, 1966?1971 Unlimited in Basel 2015 © Art Basel

Art Basel 2015 General Impression
© Art Basel

« 1 / 8 » ×