Signe à capter

Human Global Flow

Art contemporain | À travers le documentaire “Human Flow”, l’artiste Ai Weiwei poursuit sa réflexion sur la crise des réfugiés qu’il mène depuis 2015. En élargissant son champ d’exploration à l’échelle de la planète, il s’approprie et donne à voir l’un des phénomènes récurrents de l’histoire de l’humanité.

Director Ai Weiwei in HUMAN FLOW, an Amazon Studios release © Photo Courtesy of Amazon Studios
1 / 2
Director Ai Weiwei in HUMAN FLOW, an Amazon Studios release
© Photo Courtesy of Amazon Studios

Présenté en septembre 2017 à la Mostra de Venise, le documentaire Human Flow coproduit par Ai Weiwei donne une vision inédite des flux de réfugiés dans le monde; une succession d’instants qui composent une archive subjective.

Sur l’aspect technique, ce long-métrage de 2 h 20 est à la hauteur de la complexité du sujet qu’il aborde. Pendant un an, 25 équipes de tournage ont parcouru le globe, nécessitant le travail de quelque 200 collaborateurs, 12 opérateurs et 7 monteurs. D’importantes sociétés américaines et allemandes sont impliquées dans la production de ce projet titanesque : Participant Media, spécialisée dans la réalisation de documentaires et dont la division de divertissement numérique SoulPancake totalise plusieurs millions d’abonnés ainsi que les Studios Amazon et AC Films.

Sur la forme, le documentaire s’apparente à un récit entrecoupé par des chapitres qui correspondent pour chacun d’eux à un lieu, les conditions dans lesquelles s’y déroule la migration, entre les mouvements de longues marches et l’approche des frontières.
L’alternance de l’échelle des plans, de temps et d’espace présente les flux capturés depuis le ciel aux vues de portraits. Le basculement entre plans larges et plans serrés permet aux spectateurs de saisir l’ampleur de ces phénomènes migratoires et de s’identifier face aux captures d’individualités. L’ensemble produit une théâtralité, une dramaturgie qui provoque le champ émotionnel et imprime l’empathie. La présence régulière de l’artiste, parfois intervieweur, souvent apparaissant en train de filmer son portable à la main, amplifie la dimension emblématique d’ « artiste activiste » que l’occident aime, diffuse et relaie depuis la restriction à résidence prononcée par le gouvernement chinois.

Vincent Kozsilovics / Carlotta Montaldo
Publié le 07/02/2018
Copyright © Observatoire de l'art contemporain - Tous droits réservés
Pour en savoir plus ou pour utiliser ce contenu, merci de nous contacter »

Lire aussi

 

Suivez-nous sur FacebookSuivez-nous sur TwitterSuivez-nous sur LinkedInSuivez-nous sur InstagramContactRechercher

English version

Director Ai Weiwei in HUMAN FLOW, an Amazon Studios release © Photo Courtesy of Amazon Studios Theatrical one-sheet for HUMAN FLOW, an Amazon Studios release © Photo Courtesy of Amazon Studios

Director Ai Weiwei in HUMAN FLOW, an Amazon Studios release
© Photo Courtesy of Amazon Studios

« 1 / 2 » ×


©

×