Signe à capter

Art Paris Art Fair à l'heure du Tout-Monde

Marché de l'art | La foire de printemps à Paris, Art Paris Art Fair, se démarque de la FIAC en automne, par une approche locale-globale des scènes du monde, avec un esprit de découverte et de brassage. Les galeries européennes côtoient cette année les scènes du continent africain ou de sa diaspora, après avoir exploré celles du continent asiatique lors des éditions précédentes.

Namsa Leuba - Thumbs Up, from the series Zulu Kids, 2014 / Représenté par la galerie Art Twenty One (detail) © Art Paris Art Fair / Courtesy de l’artiste et Art Twenty One
1 / 6
Namsa Leuba - Thumbs Up, from the series Zulu Kids, 2014 / Représenté par la galerie Art Twenty One (detail)
© Art Paris Art Fair / Courtesy de l’artiste et Art Twenty One

Pour sa 17e édition, Art Paris Art Fair accueille 139 galeries issues de 29 pays. En regard de l’année précédente, la sélection s’avère plus étendue (22 pays en 2016) et plus internationale : le taux de représentation des galeries françaises s’établit à 52%, soit 4 points de moins que l’édition 2016. Par ailleurs, 80% des exposants proviennent du continent européen, soit 5 points de moins. Sur le total des 139 galeries participantes, la moitié d’entre elles intègre pour la première fois Art Paris Art Fair.
Les artistes sont au nombre de 2155. Parmi eux, 770 sont français, 214 proviennent de 27 pays d’Afrique dont William Kentridge (Afrique du Sud), Romuald Hazoumé (Bénin), Cheri Samba (Congo), Frédéric Bruly Brouabre (Côte d’Ivoire), El Anatsui (Ghana) ou Mounir Fatmi (Maroc). La commissaire Marie-Ann Yemsi met l’accent sur une jeune génération d’artistes (née en 1980/90) qui s’inscrit dans une africanité, « décrypte le présent » , déploie des nouveaux imaginaires : Mario Macilau, Mohau Modisakeng, Olalekan Jeyifous, Billie Zangewa ou Namsa Leuba...
Ainsi sous l’impulsion de la dynamique africaine, la foire embrasse les diversités de création. Le concept prémonitoire du « Tout-Monde » défini par Édouard Glissant infuse et s’infiltre.

Vincent Kozsilovics
Publié le 27/03/2017
Copyright © Observatoire de l'art contemporain - Tous droits réservés
Pour en savoir plus ou pour utiliser ce contenu, merci de nous contacter »

Lire aussi

 

Suivez-nous sur FacebookSuivez-nous sur TwitterSuivez-nous sur LinkedInSuivez-nous sur InstagramContactRechercher

English version

Namsa Leuba - Thumbs Up, from the series Zulu Kids, 2014 / Représenté par la galerie Art Twenty One (detail) © Art Paris Art Fair / Courtesy de l'artiste et Art Twenty One Namsa Leuba - Thumbs Up, from the series Zulu Kids, 2014 / Représenté par la galerie Art Twenty One © Art Paris Art Fair / Courtesy de l'artiste et Art Twenty One Billie Zangewa - Domestic Scene, 2016 / Représenté par la AFRONOVA GALLERY © Art Paris Art Fair / Courtesy de l'artiste et AFRONOVA GALLERY Mario Macilau - Boy with his toy pistol, Growing in Darkness series, 2015 / Représenté par la galerie Ed Cross Fine Art © Art Paris Art Fair / Courtesy de l'artiste et Ed Cross Fine Art Mohau Modisakeng - Endabeni 8, 2015 / Représenté par la galerie WHATIFTHEWORLD © Art Paris Art Fair / Courtesy de l'artiste et WHATIFTHEWORLD Olalekan Jeyifous - Onions are My Husband, 2016 / Représenté par la galerie 50 Golborne © Art Paris Art Fair / Courtesy de l'artiste et 50 Golborne

Namsa Leuba - Thumbs Up, from the series Zulu Kids, 2014 / Représenté par la galerie Art Twenty One (detail)
© Art Paris Art Fair / Courtesy de l’artiste et Art Twenty One

« 1 / 6 » ×