Analyse à décoder

Sur les routes de l'art contemporain en Afrique

Analyse à décoderMarché de l'art | Les projections des Nations Unies évaluent la population africaine à 1.5 milliards d’habitants en 2025 dont 60% d’urbains (rapport 2015 de la DAES). Ce continent jeune et pluriel, entrepreneur et consommateur, même s’il est marqué par de fortes disparités, est en train de s’affranchir de sa qualification de « continent rentier » , fossilisé à la période postcoloniale. Ces dynamiques économiques et géoculturelles de la mondialisation, véhiculées entre autres par l’Afrique du Sud, le Nigéria ou le Maroc tissent aujourd’hui les trames d’un marché de l’art contemporain en Afrique.

LagosPhoto 2016 © Jelili Atiku Tom Saater
1 / 6
LagosPhoto 2016
© Jelili Atiku Tom Saater

Cartographie des collections privées en Afrique

L’Afrique du Sud bénéficie de structures de premier et second marché et d’une dynamique culturelle qui repose en grande partie sur l’implication de collectionneurs : le financier Paul Harris, l’entrepreneur Bruce Campbell-Smith, le banquier Gordon Schachat ou la famille Ruper. Ces personnalités indissociables de la scène artistique contemporaine sud-africaine s’investissent et investissent dans des fondations ou musées. Le collectionneur allemand Jochen Zeitz, ancien PDG de l’équipementier Puma, vient compléter en 2017 la couverture culturelle du pays avec le […]

Il vous reste 75 % de l’article à lire…

Pour poursuivre la lecture de cet article…

Abonnez-vous à notre newsletter !

Si vous êtes déjà abonné(e) à notre newsletter,
merci de saisir votre adresse e-mail

Suivez-nous sur FacebookSuivez-nous sur TwitterSuivez-nous sur LinkedInSuivez-nous sur InstagramContactRechercher

English version

LagosPhoto 2016 © Jelili Atiku Tom Saater Cape Town Art Fair Champagne Kid (Fallen) 1” – Yinka Shonibare MBE – © Image courtesy of artist and Tafeta Gallery Cape Town Art Fair © Cape Town Art Fair Fondation Sindika Dokolo © Claudia Veiga Musée d’art contemporain africain Al Maaden (MACAAL) © MACAAL Vue interieure du Musée d’art contemporain africain Al Maaden (MACAAL) © MACAAL

LagosPhoto 2016
© Jelili Atiku Tom Saater

« 1 / 6 » ×


©

×