Tendance à suivre

Résidences d'entreprise, vers un modèle de mécénat "productif"

Art & entreprise | Le programme PACT (E), initié et conçu depuis 2018 par la directrice du Carreau du Temple Sandrina Martins, renouvelle la pratique de résidences d’artistes en entreprise. Il se traduit en 2019 par la première biennale dédiée, formalise un mécénat actif tourné vers la valorisation des compétences à l’interne et ouvre la voie vers un nouveau mode de production d’œuvres.

Emmanuel Régent, Le naufrage de l’Espérance (La mer de glace), détail, 2019 © Tadzio – Fondation d’entreprise Hermès
Emmanuel Régent, Le naufrage de l’Espérance (La mer de glace), détail, 2019
© Tadzio – Fondation d’entreprise Hermès

Des repères

Dans les années 2000, les domaines d’interventions de l’art dans l’entreprise se sont généralisés principalement en communication pour diffuser les visions et valeurs d’une marque : stratégie de marque, création produit et marketing, mécénat. Les secteurs concernent surtout les univers du luxe et de la mode, les banques, les spiritueux, la distribution (grands magasins, centres commerciaux) ; la communication interne n’étant pas considérée comme un objectif premier.

Un mécénat participatif

Le programme PACT (E) propose une expérience inclusive qui intéresse la vie de l’entreprise. Avant d’être chapeauté aujourd’hui par le Carreau du Temple, sa directrice Sandrina Martins initie cette pratique dans […]

Il vous reste 75 % de l’article à lire…

Pour poursuivre la lecture de cet article…

Abonnez-vous à notre newsletter !

Si vous êtes déjà abonné(e) à notre newsletter,
merci de saisir votre adresse e-mail

Lire aussi

Suivez-nous sur FacebookSuivez-nous sur TwitterSuivez-nous sur LinkedInSuivez-nous sur InstagramContactRechercher

English version

Emmanuel Régent, Le naufrage de l’Espérance (La mer de glace), détail, 2019 © Tadzio – Fondation d’entreprise Hermès

Emmanuel Régent, Le naufrage de l’Espérance (La mer de glace), détail, 2019
© Tadzio – Fondation d’entreprise Hermès

×


©

×