Tendance à suivre

Art Paris Art Fair casse les codes du marché dominant

Marché de l'art | À Paris, Art Paris Art Fair cartographie les scènes culturelles contemporaines internationales en une unité de lieu. En 2018, les axes principaux s’articulent autour de la nouvelle génération de la scène suisse, la redécouverte de la scène française, en marge ou pionnière, dans le contexte d’une réécriture de l’histoire de l’art récente. On note la présence institutionnelle de l’Arabie Saoudite qui présente sa jeune scène artistique.

Art Paris Art Fair © Art Paris Art Fair © Emmanuel Nguyen Ngoc, 2017
1 / 2
Art Paris Art Fair
© Art Paris Art Fair © Emmanuel Nguyen Ngoc, 2017

La Suisse fait un bilan de sa production culturelle pour Art Paris Art Fair 2018 à travers le regard personnel, intime, de Karine Tissot, commissaire d’exposition et historienne de l’art, directrice du CACY de Yverdons-les-bains. 13 galeries, dispersées dans l’espace du Grand Palais, illustrent la conscience diasporique de la scène suisse et marquent en même temps la volonté d’en structurer un esprit. Elle met en perspective, sans hiérarchie, inspirations passées et visions actuelles. Avec plusieurs générations d’artistes pionniers, de Paul Klee, Giacometti, ou Tinguely, à Le Corbusier ou Toroni, la Suisse installe un environnement propice au déploiement de sa création artistique. Cœur de l’Europe sans lui appartenir, elle constitue une enclave centrale, à la dimension d’une métropole, contrainte aux échanges extérieurs. Son hétérogénéité incite l’adaptation de ses artistes et commissaires à l’international. À l’instar d’une diaspora, expatriations et délocalisations rythment le développement de l’art suisse, facilitant l’implantation en réseaux de ses acteurs déterminants. Point de rupture, les politiques culturelles des années 1970 réhabilitent le territoire helvète et organisent les espaces d’expositions. Art Basel, foire la plus visitée au monde, fait de la Suisse une place centrale du marché de l’art, offrant stabilité politique et sécurité juridique. Par son rayonnement, les centres de formations helvétiques gagnent en réputation et favorisent l’explosion d’une nouvelle génération d’artistes nationaux. Art Paris Art Fair 2018 crée des ponts entre les générations et inscrit la jeune création dans la lignée de ses prédécesseurs.

Un nouveau regard subjectif est posé sur la scène française, celui de François Piron. Chercheur et critique d’art, le commissaire invité perpétue sa lecture de l’Esprit français entamée à la Maison Rouge en 2017 et met en évidence de nouvelles directions. Il propose une nouvelle cartographie, plus complexe et diversifiée, pour aller au delà des “narrations déjà instituées”. Ce processus de redéfinition s’inscrit dans un changement d’époque où le regard se porte vers la marge. François Piron offre une sélection sans volonté d’exhaustivité et selon un principe de curiosité, s’éloignant des collections publiques étatiques jugées monolithiques.

Art Paris Art Fair met en avant des lectures transversales de la création contemporaine, de l’affirmation des artistes femmes, la question des singularités, les recherches autour du langage aux expérimentions sur la couleur. Parallèlement, elle continue de porter des scènes internationales peu ou pas représentées à Paris, provenant d’Australie, d’Europe de l’Est, d’Asie ou du Moyen-Orient...

La présence saoudienne et du Moyen-Orient témoigne de l’importance de son image culturelle dans le mouvement de cette région. Le prince Mohammed ben Salman (MBS) ouvre une nouvelle ère diplomatique pour diffuser son rayonnement national à travers le prisme de l’art. Incarné par le MiSK Institute, dont la direction est confiée à l’artiste saoudien Ahmed Mater, cette organisation a pour objectif d’ouvrir sa jeune scène artistique et de favoriser les échanges extérieurs.

Valentin Heinrich
Publié le 15/03/2018
Copyright © Observatoire de l'art contemporain - Tous droits réservés
Pour en savoir plus ou pour utiliser ce contenu, merci de nous contacter »

 

Suivez-nous sur FacebookSuivez-nous sur TwitterSuivez-nous sur LinkedInSuivez-nous sur InstagramContactRechercher

English version

Art Paris Art Fair © Art Paris Art Fair © Emmanuel Nguyen Ngoc, 2017 Art Paris Art Fair © Art Paris Art Fair © Emmanuel Nguyen Ngoc, 2017

Art Paris Art Fair
© Art Paris Art Fair © Emmanuel Nguyen Ngoc, 2017

« 1 / 2 » ×