Tendance à suivre

L'Art du simulacre et la mondialisation

Art contemporain | Le simulacre ou son vecteur grotesque, depuis l’antiquité, transcende le temps, l’espace, les catégories qu’elles soient décoratives, ornementales, littéraires, caricaturales ou artistiques. Fascination du « vrai », de nombreux artistes aujourd’hui, tous continents confondus, s’adonnent au réalisme de la figuration et donnent à leurs œuvres l’apparence du réel. Simulacre opéré comme pour mieux exorciser une réalité complexe et angoissée.

Cliquer pour suivre le diaporama >> Ron Mueck, Couple under umbrella © Thomas Salva Lumento / Fondation Cartier, 2013
1 / 3
Cliquer pour suivre le diaporama >> Ron Mueck, Couple under umbrella
© Thomas Salva Lumento / Fondation Cartier, 2013

Par ses sculptures hyperréalistes, Duane Hanson fait entrer la vie de la middle-class américaine dans les galeries. Une technique parfaite donne à des scénettes une réalité dérangeante. Des figurines à taille humaine y jouent la réalité simulée d’un rêve américain démythifié.
L’hyperréalisme de Ron Mueck joue avec les proportions, les échelles et les points de vue. Là encore la technique illustre une fascination pour le vrai et donne aux œuvres le pouvoir d’exorciser l’angoisse sociale qu’elles véhiculent.
Toujours ce jeu des proportions chez Mauricio Cattelan. Mais l’obscène, l’absurde et les jeux de métamorphoses donnent aux pièces de l’Italien une dimension grotesque. Créations délirantes, elles mettent en scène une réalité désabusée.
Les rires placardés sur les toiles de Yue Minjun offrent une œuvre elle aussi grotesque mais faussement comique. Masquée par les éclats de rire, la critique amère de la société chinoise n’y est pas moins prédominante.
Le monde contemporain simule, transfigure et moque le vrai; l’art du simulacre nous met face à face avec le réel, son incertitude dérangeante, pour mieux le déjouer, l’exorciser.

Test

Pierre-edouard Martial / Nina Rodrigues-Ely
Publié le 05/06/2013
Copyright © Observatoire de l'art contemporain - Tous droits réservés
Pour en savoir plus ou pour utiliser ce contenu, merci de nous contacter »

 

Suivez-nous sur FacebookSuivez-nous sur TwitterSuivez-nous sur LinkedInSuivez-nous sur InstagramContactRechercher

English version

Cliquer pour suivre le diaporama >> Ron Mueck, Couple under umbrella © Thomas Salva Lumento / Fondation Cartier, 2013 Yue Minjun, The Sun, 2000 © Collection privée Maurizio Cattelan, Him, 2001. Collezione Pinault, Parigi © DR

Cliquer pour suivre le diaporama >> Ron Mueck, Couple under umbrella
© Thomas Salva Lumento / Fondation Cartier, 2013

« 1 / 3 » ×