Suivez-nous sur FacebookSuivez-nous sur TwitterSuivez-nous sur LinkedInSuivez-nous sur Instagram

Signe à capter

Une nouvelle anthropologie du vivant

Art contemporain | Après la « Force de l’Art » , La triennale de Paris 2012 prend une autre dimension et renaît sous la forme un événement éclaté dans des lieux institutionnels, Bétonsalon, le Crédac à Yvry, Galliéra, le Louvre, les laboratoires d’Aubervilliers autour de son cœur palpitant au Palais de Tokyo : Intense Proximité conçue par le curateur d’origine nigérienne Okwui Enwezor développe une réflexion sur un monde global décloisonné du Temps et de l’Espace à l’image de sa conception d’installation dans les nouveaux espaces du Palais, une plate-forme sans fin. Une nouvelle anthropologie du vivant se dessine dans une traversée polyphonique de l’art actuel, le « chant des sirènes » d’une nouvelle odyssée.

Intense Proximité © DR
Intense Proximité
© DR

Nina Rodrigues-Ely
Publié le 19/05/2012
Copyright © Observatoire de l'art contemporain - Tous droits réservés
Pour en savoir plus ou pour utiliser ce contenu, merci de nous contacter »

Liens externes

Suivez-nous sur FacebookSuivez-nous sur TwitterSuivez-nous sur LinkedInSuivez-nous sur InstagramContactRechercher

English version

Intense Proximité © DR

Intense Proximité
© DR

×