Tendance à suivre

Art Basel 2014, bilan des performances marché

Art contemporain | 92 000 visiteurs se sont précipités pour fouler du pied les 140 000 mètres carrés de Art Basel #45. Parmi les 285 galeries présentes, 24 d’entres-elles exposaient pour la première fois à Bâle. Divisée en 6 secteurs d’exposition, la foire a montré le travail d’environ 4000 artistes. Depuis sa création en 1970, Art Basel impose son label et ses lois de marché.

View of Art Basel outside © Daniela & Tonatiuh
View of Art Basel outside
© Daniela & Tonatiuh

Après la vente aux enchères record de Christie’s où $745 millions ont changé de main en une soirée, Art Basel 2014 confirme la vitalité du marché de l’art touchant la petite sphère des acheteurs de haut niveau. Plusieurs ventes importantes ont été conclues dès les premières heures de l’ouverture de la foire, de nombreuses œuvres étaient déjà réservées ou préachetées sur la base de JPEG transmis aux collectionneurs, art advisor ou curateur.

Selon le rapport de Art Market Monitor les ventes conclues se portent sur les artistes-marques et les œuvres représentant un investissement sûr :
- Le marchand per Skarstedt a vendu 3 œuvres pour un total de $38.2m dont une peinture de Andy Warhol (Fright wig) cédée pour $32m.
- 19 ventes - soit $1.8m - ont été réalisées par la galerie new-yorkaise Lehmann Maupin.
- La White Cube a écoulé 10 œuvres pour un total de $15m dont une pièce de Damien Hirst (Nothing is a Problem for Me, 1992) vendue pour $6m et le Grand Canal de Zhang Huan pour $1.8m.
- Une peinture de Gérard Richter, une série de 8 grands formats de Gunther Uecker et une toile de Kazuo Shiraga chez Dominique Levy ont trouvé acheteurs pour respectivement $6m, $5m et $2.85m.
- Le galeriste David Zwirner a vendu une sculpture de Jeff Koons pour $5m (dolphin), un Bruce Nauman pour $3.2m, un paysage de David Hockney pour $4m ainsi qu’une peinture de Fernand Léger pour 3m$...

Selon AXA-Art - l’un des 15 sponsors de la foire - le montant total des œuvres proposées à la vente durant la 45e édition de Art Basel avoisine les $4 milliards; un véritable défi lancé aux grandes maisons de vente. Plus que jamais, Art Basel 2014 cristallise une logique de complexification du marché et en définit de nouveaux critères.

Vincent Kozsilovics / Nina Rodrigues-Ely
Publié le 30/06/2014
Copyright © Observatoire de l'art contemporain - Tous droits réservés
Pour en savoir plus ou pour utiliser ce contenu, merci de nous contacter »

 

Suivez-nous sur FacebookSuivez-nous sur TwitterSuivez-nous sur LinkedInSuivez-nous sur InstagramContactRechercher

English version

View of Art Basel outside © Daniela & Tonatiuh

View of Art Basel outside
© Daniela & Tonatiuh

×