Tendance à suivre

Scénographies du Je

Art contemporain | La Biennale de Lyon 2013 intitulée « Entretemps, brusquement...ensuite » explore les questions posées par la narration aujourd’hui. Dans cette période de post-média, son commissaire, Gunnar B. Kvaran, a sélectionné des propositions d’artistes intergénérationnelles qui inventent les nouveaux récits visuels.

SIBANDE Mary - Succession of Three Ages, 2013 - Biennale de Lyon 2013 : Entre-temps... brusquement et ensuite © Blaise Adilon
1 / 4
SIBANDE Mary - Succession of Three Ages, 2013 - Biennale de Lyon 2013 : Entre-temps... brusquement et ensuite
© Blaise Adilon

Le commissaire revendique un choix voulu sans approche historique mais subjectif reposant sur sa propre expérience de curator. Ainsi, sommes-nous déjà, là, plongé dans sa propre histoire, celle de l’inscription actuelle de son regard dans l’art.
Réparties sur cinq lieux, une soixantaine d’artistes se racontent dans leur confrontation au monde. Les œuvres ont toutes pour méthodologie de départ une phrase signée de leur auteur comme une sorte de préambule à la compréhension de leur histoire. De cette façon débute la scénographie du je. Si des champs aussi différents que l’intime, la sexualité, le religieux, le politique, le temps, sont abordés toutefois une ambiance nostalgique de l’enfance perdue prédomine chez les jeunes artistes occidentaux où sont multipliées les références cartoons. De cet ensemble de récits, l’on observe un déploiement de dispositifs qui, à force de se raconter perd le sens de son propos. Mais sans doute est-ce aussi à l’image de cette société où l’art évolue.

Christine Blanchet / Nina Rodrigues-Ely
Publié le 26/09/2013
Copyright © Observatoire de l'art contemporain - Tous droits réservés
Pour en savoir plus ou pour utiliser ce contenu, merci de nous contacter »

Liens externes

Suivez-nous sur FacebookSuivez-nous sur TwitterSuivez-nous sur LinkedInSuivez-nous sur InstagramContactRechercher

English version

SIBANDE Mary - Succession of Three Ages, 2013 - Biennale de Lyon 2013 : Entre-temps... brusquement et ensuite © Blaise Adilon Erró, God bless Bagdad, 2003-2005, Courtesy de l’artiste et  Biennale de Lyon © Blaise Adilon CATALA Antoine, Il était une fois, 2013, Courtesy de l’artiste et Biennale de Lyon © Blaise Adilon FRIDRIKSDÓTTIR Gabriela, Crepusculum Sculpture, 2011, Courtesy de l’artiste et Biennale de Lyon © Blaise Adilon

SIBANDE Mary - Succession of Three Ages, 2013 - Biennale de Lyon 2013 : Entre-temps... brusquement et ensuite
© Blaise Adilon

« 1 / 4 » ×