Tendance à suivre

La Stratégie de la guérilla

Art contemporain | De la rétrospective au Musée d’art moderne avec plus de 250 œuvres sous le titre « Keith Haring, the Polical Line » et « Keith Haring, les grands formats » au 104, une leçon de communication est donnée.

Keith Haring au CENTQUATRE, Tokyo Pop Shop (Container) © Keith Haring Foundation, NY - Courtesy Lio malca - Marc Domage, 1998
1 / 2
Keith Haring au CENTQUATRE, Tokyo Pop Shop (Container)
© Keith Haring Foundation, NY - Courtesy Lio malca - Marc Domage, 1998

Haut les mains, haut les cœurs, hautes les idées. Keith Haring, street artiste engagé invente un vocabulaire visuel d’une lisibilité graphique, d’un ton gai, d’applats de couleurs que chacun peut s’approprier. Il ajoute une stratégie de guerilla : envahir l’espace urbain en intervenant dans les endroits les plus exposés au regard (le long des autoroutes urbaines, campus, tour hopital Necker et aussi sur des affiches de films) avec de grands formats et en jouant la répétition et (dés 1980, des collages simples faits de photos de presse et de slogans). Avec son Pop Shop qu’il ouvre en 1986 à Soho, il entre dans tous les foyers, avec l’édition de posters, multiples, tee shirts jusqu’à des albums de coloriage et distille ses messages politiques. Sous ses pictogrammes tracés d’un seul trait qui désignent avec une simplicité impactante un bébé, un loup, un singe, une main... et qui s’associent à des signes géométriques, la sympolique politique de l’artiste et ses engagements impactent le plus grand nombre. Aujourd’hui les marques reprennent cette stratégie de guerilla qu’elles nomment « advertising guerilla » : dans la rue, en happening ou pop up stores, en produits dérivés.

Chloé Valorso / Nina Rodrigues-Ely
Publié le 21/05/2013
Copyright © Observatoire de l'art contemporain - Tous droits réservés
Pour en savoir plus ou pour utiliser ce contenu, merci de nous contacter »

Liens externes

 

Suivez-nous sur FacebookSuivez-nous sur TwitterSuivez-nous sur LinkedInSuivez-nous sur InstagramContactRechercher

English version

Keith Haring au CENTQUATRE, Tokyo Pop Shop (Container) © Keith Haring Foundation, NY - Courtesy Lio malca - Marc Domage, 1998 Keith Haring, Untitled No. 3, 1988 © The Keith Haring Foundation

Keith Haring au CENTQUATRE, Tokyo Pop Shop (Container)
© Keith Haring Foundation, NY - Courtesy Lio malca - Marc Domage, 1998

« 1 / 2 » ×