Tendance à suivre

Ai Weiwei, artiste 3.0

Art contemporain | L’artiste Ai Weiwei agit en déferlante sur l’opinion internationale et occidentale en manque de figure mythique. Véritable prophète contemporain, érigeant son activisme politique en art et inversement, il représente pour la jeunesse chinoise le sens de la liberté d’expression. L’internet, son blog, son compte Twitter sont au cœur de son action. Dans la logique d’un « artiste 3.0 ».

Ai Weiwei, visuel en partage sur le web © DR
1 / 4
Ai Weiwei, visuel en partage sur le web
© DR

Mis en ligne en 2006, son blog mêle intimement vie privée, travail et prises de position contre le parti communiste chinois. Son engagement politique en emblème, Ai Weiwei pénètre et intègre les réseaux sociaux jusqu’à devenir un média à lui seul : Twitter, Facebook, Instagram, YouTube et Skype font voler en éclat les frontières physiques; son passeport confisqué, c’est par vidéoconférence qu’il collabore avec les architectes Herzog & de Meuron à la réalisation du pavillon de la Serpentine Gallery de Londres. Si les autorités chinoises ont fermé son blog depuis 2009, son compte Twitter rassemble à ce jour plus de 200 000 « followers » dans le monde entier. Il nourrit et active sans cesse une communauté virtuelle prête à le soutenir dans son engagement politique par des formules travaillées comme des slogans de manifestation qui se propagent à très grande vitesse : « Listen Chinese Government, Nudity is not Pornography » , « I think all the pœts live on Twitter ».

Un appareil photo dans le prolongement de son bras, Ai Weiwei stimule et cultive en permanence l’instantané de l’émotion; il absorbe et relaye quasi en temps réel des parts de son environnement et de son activisme mises aussitôt en partage sur le web : photographies ou films de manifestations, de ses altercations avec des policiers chinois, d’injustices, les coulisses dégradées de villes futuristes... Une jeune journaliste Alison Klayman le suit à sa demande, caméra au poing, pendant quatre ans et réalise un documentaire, Never Sorry (2012) qui rayonne dans les festivals de cinéma du monde entier; website dédié et produits dérivés proposés.

Tout ce qu’il voit fait œuvre dans le milieu de l’art qui l’a depuis longtemps adoubé à travers de très nombreuses expositions dans de grands musées occidentaux (Tate Modern, Jeu de Paume..), des galeries internationales (Continua, Lisson..), sa participation à des expositions de références, Documenta XII en 2007. A la Biennale de Venise 2013, il représente l’Allemagne...
Consacré personnalité la plus influente du monde de l’art en 2011 par Art Review, Ai Weiwei fait aujourd’hui partie des « artistes valeur » reconnus par le marché de l’art international et par la sphère financière des fonds de placement en art.

Artiste, poète, designer, architecte, urbaniste, l’activiste politique Ai Weiwei tisse et construit, dans le présent permanent du web, la trame d’un vaste espace média virtuel et réel dont il est le centre.

Vincent Kozsilovics / Nina Rodrigues-Ely
Publié le 23/01/2013
Copyright © Observatoire de l'art contemporain - Tous droits réservés
Pour en savoir plus ou pour utiliser ce contenu, merci de nous contacter »

Liens externes

 

Suivez-nous sur FacebookSuivez-nous sur TwitterSuivez-nous sur LinkedInSuivez-nous sur InstagramContactRechercher

English version

Ai Weiwei, visuel en partage sur le web © DR Ai Weiwei, Stacked (2012), 760 bicycles © Galleria Continua Ai Weiwei & Herzog et de Meuron, Serpentine Gallery Pavilion (2012) © Iwan Baan Ai Weiwei, Sunflower Seeds (2010) - Tate Modern © Getty Images

Ai Weiwei, visuel en partage sur le web
© DR

« 1 / 4 » ×