Tendance à suivre

Les Amateurs d'art passent à l'action

Art contemporain | Depuis une dizaine d’années, certains collectionneurs passionnés d’art contemporain tendent à devenir de véritables spécialistes en s’engageant personnellement, voire intimement dans des actions de mécénat ou d’utilité publique.

Gilles Fuchs, Président de l’ADIAF © Gilles Fuchs / Redtanpopo
Gilles Fuchs, Président de l’ADIAF
© Gilles Fuchs / Redtanpopo

Ils revendiquent ainsi un rôle nouveau au sein du monde de l’art, de la société ou même de l’histoire. Conscients de détenir le pouvoir économique et participer à la création du premier marché, ils mettent aussi en place de nouveaux dispositifs d’organisation, de diffusion de l’art contemporain, de soutien des artistes vivants. Ils développent des réseaux, des pédagogies jusqu’à générer du flux d’idées nouvelles. On peut entre autres citer : Les groupements de collectionneurs comme l’ADIAF conduite par Gilles Fuchs, à l’origine du Prix Marcel Duchamp; les fondations privées comme La Maison Rouge créée par Antoine de Galbert; les fondations familiales comme la Kadist Art Foundation; les espaces d’expostions et de transmissions comme la Collection Marc et Josée Gensollen; un cas de musée virtuel en 3D pour promouvoir l’art chinois à travers la DSL collection (Dominique et Sylvain Levy) ; ou encore ce premier festival d’art contemporain, le festival APART fondé par Leila Voight... Puis la voie royale, celle de l’édition, entreprise par Anne-Marie Charbonneau qui explore L’or dans l’art contemporain (Flammarion), et Nadia Candet qui est à l’origine d’une publication de référence sur la commande privée de collectionneurs faite à des artistes, Collections particulières (Flammarion).

Nina Rodrigues-Ely
Publié le 29/12/2010
Copyright © Observatoire de l'art contemporain - Tous droits réservés
Pour en savoir plus ou pour utiliser ce contenu, merci de nous contacter »

Liens externes

Suivez-nous sur FacebookSuivez-nous sur TwitterSuivez-nous sur LinkedInSuivez-nous sur InstagramContactRechercher

English version

Gilles Fuchs, Président de l’ADIAF © Gilles Fuchs / Redtanpopo

Gilles Fuchs, Président de l’ADIAF
© Gilles Fuchs / Redtanpopo

×