Tendance à suivre

Hôtellerie de luxe, art & communication...

Art & entreprise | Après deux ans de travaux, dans un contexte où l’hôtellerie de luxe en France se met au diapason des exigences d’une nouvelle clientèle internationale jeune et extrêmement fortunée, Le Royal Monceau ouvre ses portes clairement estampillé « Arty Chic ».

Stéphane Calais,
Stéphane Calais, "Un jardin à la française", Commande du Royal Monceau pour le plafond du restaurant
© DR

Alexandre Allard, entrepreneur et collectionneur, en est le grand ordonnateur et Philippe Starck le chef d’orchestre de ce concept jusque dans ses moindres détails visuels. Hervé Mikaëloff, conseiller de LVMH, est chargé de faire de cet hôtel de luxe une véritable plateforme de brassage artistique et de diffusion. L’art contemporain, la création, la culture ou l’esprit français sont au centre d’un scénario qui se déploie à travers décors et atmosphères diverses. Oeuvres in situ de Stéphane Calais ou Joana Vasconcelos, librairie spécialisée art, galerie d’art, art événements, art conciergerie... sans oublier Art for Breakfast, le blog culturel du palace; tous ces éléments sont constitutifs d’un dispositif communicant bien affûté.

Nina Rodrigues-Ely
Publié le 16/11/2010
Copyright © Observatoire de l'art contemporain - Tous droits réservés
Pour en savoir plus ou pour utiliser ce contenu, merci de nous contacter »

 

Suivez-nous sur FacebookSuivez-nous sur TwitterSuivez-nous sur LinkedInSuivez-nous sur InstagramContactRechercher

English version

Stéphane Calais, “Un jardin à la française“, Commande du Royal Monceau pour le plafond du restaurant © DR

Stéphane Calais, "Un jardin à la française", Commande du Royal Monceau pour le plafond du restaurant
© DR

×