Tendance à suivre

L'Architecture au pouvoir

Art contemporain | Elément clé de la cité et de la représentation du pouvoir, l’architecture connaît un regain d’intérêt depuis quelques années en devenant un vecteur du marketing, de la communication, du positionnement des villes et des états.

Fondation Guggenheim, Bilbao © Fondation Guggenheim
Fondation Guggenheim, Bilbao
© Fondation Guggenheim

Il en est de même pour les grands groupes/marques avec la « Branding architecture ». L’enjeu est de véhiculer une image à la fois attractive et porteuse de sens afin d’attirer investissements, clients, et intérêts. Quelques grands projets ont en effet eu des retombées probablement plus importantes que les meilleures campagnes publicitaires. C’est pourquoi de nombreux responsables politiques veulent leur « effet Bilbao » (Fondation Guggenheim de Frank O.Gehry), comme il y eut un effet Beaubourg (Renzo Piano, Richard Rogers), un effet Brasilia (Oscar Niemeyer). Sans oublier « l’effet Emirats » où interviennent toutes les stars de l’architecture mondiale avec pour objectif stratégique de construire une économie de l’après pétrole fondée sur un positionnement et une image innovante Grâce à ces stars de larchitecture contemporaine (Jean Nouvel, Zaha Hadid, Tadao Ando..) systématiquement consultées, se dessine une nouvelle volonté de transformer et « ré-enchanter » notre paysage urbain.

Manuel Fialho / Nina Rodrigues-Ely
Publié le 26/01/2009
Copyright © Observatoire de l'art contemporain - Tous droits réservés
Pour en savoir plus ou pour utiliser ce contenu, merci de nous contacter »

 

Suivez-nous sur FacebookSuivez-nous sur TwitterSuivez-nous sur LinkedInSuivez-nous sur InstagramContactRechercher

English version

Fondation Guggenheim, Bilbao © Fondation Guggenheim

Fondation Guggenheim, Bilbao
© Fondation Guggenheim

×