Signe à capter

Christie's et Sotheby's, les chiffres semestriels 2018 décryptés

Marché de l'art | La publication des bilans respectifs des premiers semestres 2018 de Christie’s et Sotheby’s révèle une tendance générale en forte progression : +35% pour Christie’s avec un volume de vente de 4 milliards de dollars, +22% pour Sotheby’s avec un volume de vente de 3.5 milliards de dollars. Ces résultats, bien que globalement positifs, doivent toutefois être interprétés avec mesure.

La collection de Peggy et David Rockefeller, ‘‘19th and 20th Century Art‘‘ - Vente du soir à New York le 8 mai 2018 © Christie’s
La collection de Peggy et David Rockefeller, "19th and 20th Century Art" - Vente du soir à New York le 8 mai 2018
© Christie’s

Des chiffres exceptionnels

Ces résultats s’expliquent en grande partie par les ventes intervenues sur le sol américain, en particulier pour Christie’s. La maison britannique y réalise plus de la moitié de son volume de vente soit 2,13$ milliards (+45% par rapport au premier semestre 2017) notamment grâce à la très médiatique dispersion de la collection Peggy et David Rockefeller (835.111.344$ - taux de vente de 100%) et les vacations printanières new-yorkaises majeures sur lesquelles elle devance Sotheby’s :

- 415.852.500$ pour la vente Impressionist and Modern Art de mai 2018 (taux de vente de 89%) contre 318.313.600$ pour Sotheby’s (taux de vente : 71%).

- 397.159.500$ pour la vente Post-War and Contemporary Art (taux de vente de 91%) contre 284.542.500$ pour Sotheby’s.

Sotheby’s se distingue toutefois de sa rivale sur le continent asiatique où elle totalise 488$ millions (+15%) de ventes contre 416,7$ millions (+33%) pour Christie’s. Comme l’année précédente, elle s’impose également sur le secteur des ventes de gré à gré avec un total de 543$ millions (+63%). Notons que Christie’s, après une chute de 62% de ses ventes privées au premier semestre 2017 (155,4$ millions) enregistre en 2018 une croissance de 151% soit 390,3$ millions.

Un point commun, Christie’s comme Sotheby’s font état du renforcement de leur secteur numérique respectif, en constante progression. Il représente 119,7$ millions, soit une croissance de 25% par rapport à la période précédente et un peu plus de 100 millions de dollars selon Sotheby’s (+30%).

Des résultats à relativiser

Malgré un nombre record d’adjudications supérieures à 10 millions de dollars - 55 en 2018 pour Christie’s, 35 pour Sotheby’s - on observe des résultats bien en deçà des attentes parmi les meilleures ventes intervenues au cours du premier semestre, en particulier sur les œuvres garanties par des tierces personnes : 

- Nu couché (sur le côté gauche) (1917) de Amedeo Modigliani adjugée 139$ millions (prix marteau), loin de l’estimation basse fixée à 150$ millions;

- La Fillette à la corbeille fleurie (1905) de Picasso adjugée chez Christie’s 102$ millions (prix marteau), juste au-dessus de l’estimation basse fixée à 100$ millions.

Ce qu’il faut retenir

- Capitalisée en bourse, Sotheby’s signale en parallèle de la hausse de son volume de vente, une chute de 23% de son résultat net. Cette perte se justifie par la forte concurrence qui règne sur le segment des pièces très haut de gamme et le mécanisme à double tranchant des ventes garanties. Notons par ailleurs que Sotheby’s, dans un article publié sur The Art Newspaper, évoque la possibilité d’une réduction d’effectif.

- Pour Christie’s, se pose la question de la viabilité d’une croissance qui repose, ces deux dernières années, sur des ventes exceptionnelles : le Salvator Mundi en 2017, la dispersion de la collection Peggy et David Rockefeller en 2018.

Vincent Kozsilovics
Publié le 09/09/2018
Copyright © Observatoire de l'art contemporain - Tous droits réservés
Pour en savoir plus ou pour utiliser ce contenu, merci de nous contacter »

Lire aussi

 

Suivez-nous sur FacebookSuivez-nous sur TwitterSuivez-nous sur LinkedInSuivez-nous sur InstagramContactRechercher

English version

La collection de Peggy et David Rockefeller, “19th and 20th Century Art“ - Vente du soir à New York le 8 mai 2018 © Christie’s

La collection de Peggy et David Rockefeller, "19th and 20th Century Art" - Vente du soir à New York le 8 mai 2018
© Christie’s

×


©

×