Signe à capter

L'odeur, un médium artistique

Art contemporain | Dans l’exposition Crossing, l’artiste allemande Helga Griffiths présente un ensemble rétrospectif d’œuvres à la frontière de l’art et de la science et explore la perception de l’espace olfactif.

Helga Griffiths, Migratory Sense, 2017 - Stadtgalerie Saarbrücken © Photo : Anton Minayev
1 / 6
Helga Griffiths, Migratory Sense, 2017 - Stadtgalerie Saarbrücken
© Photo : Anton Minayev

Pionnières, les œuvres d’Helga Griffiths explorent les limites de la perception humaine et de leur résonance dans l’espace. À la Stadtgalerie de Sarrebruck, elle réalise des environnements traversés par sons, images et odeurs, qui font appel à l’expérience de la mémoire sensorielle.
Migratory sense (2016-2017) est une œuvre olfactive construite à partir des souvenirs de migrants de leurs lieux d’origine. En collaboration avec le parfumeur Karl-Heinz Bork, elle reconstruit une palette d’odeurs thématiques : souvenir d’un foyer, paysage disparu... Visuellement, cette installation immersive plonge le spectateur dans un espace sombre structuré par des trajectoires de points lumineux, les odeurs s’y entrecroisent. Il s’en dégage un climat, une atmosphère humide ou sèche, un voyage entre terre et mer.
Dans Out-SIGHT In (2001-2002), elle explore la perception des sens, leurs interactions et leurs propres autonomies. Ainsi, elle invite une aveugle à capter le visuel de ses rencontres olfactives. Les photos sont des visualisations de ses représentations mentales guidées par des odeurs de bois, soie, suie, pluie...
Olfactorium (2000) est un voyage au centre de l’odorat de notre cerveau, composé de courts circuits qui influent notre carte mentale et nos projections du monde.

Jeanette Zwingenberger
Publié le 05/01/2018
Copyright © Observatoire de l'art contemporain - Tous droits réservés
Pour en savoir plus ou pour utiliser ce contenu, merci de nous contacter »

Lire aussi

 

Suivez-nous sur FacebookSuivez-nous sur TwitterSuivez-nous sur LinkedInSuivez-nous sur InstagramContactRechercher

English version

Helga Griffiths, Migratory Sense, 2017 - Stadtgalerie Saarbrücken © Photo : Anton Minayev Helga Griffiths, Out-SIGHT-In Extracts - Stadtgalerie Saarbrücken 2017 © Photo : Anton Minayev Helga Griffiths, Out-SIght-In Extracts (black and white) 2002 - Palais de Tokyo, Paris 2002 © Photo: Christophe Schneider Helga Griffiths, Turbulent Souvenirs/Memories, 2017 - Stadtgalerie Saarbrücken © Photo: Anton Minayev Helga Griffiths, Space Souvenirs 2017, Stadtgalerie Saarbrücken 
Perfumer: Karl-Heinz Bork © Photo: Anton Minayev Helga Griffiths, Dark Gravity 2017, Stadtgalerie Saarbrücken / Kunsthalle Darmstad © Photo: Gregor Schuster

Helga Griffiths, Migratory Sense, 2017 - Stadtgalerie Saarbrücken
© Photo : Anton Minayev

« 1 / 6 » ×