Signe à capter

L'odeur, un médium artistique

Art contemporain | Dans l’exposition Crossing, l’artiste allemande Helga Griffiths présente un ensemble rétrospectif d’oeuvres à la frontière de l’art et de la science et explore la perception de l’espace olfactif.

Helga Griffiths, Migratory Sense, 2017 - Stadtgalerie Saarbrücken © Photo : Anton Minayev
1 / 6
Helga Griffiths, Migratory Sense, 2017 - Stadtgalerie Saarbrücken
© Photo : Anton Minayev

Pionnières, les œuvres d’Helga Griffiths explorent les limites de la perception humaine et de leur résonance dans l’espace. À la (…)

Il vous reste 75 % de l’article à lire…

Pour poursuivre la lecture de cet article…

Abonnez-vous à notre newsletter !

Si vous êtes déjà abonné(e) à notre newsletter,
merci de saisir votre adresse e-mail

Lire aussi

Suivez-nous sur FacebookSuivez-nous sur TwitterSuivez-nous sur LinkedInSuivez-nous sur InstagramContactRechercher

English version

Helga Griffiths, Migratory Sense, 2017 - Stadtgalerie Saarbrücken © Photo : Anton Minayev Helga Griffiths, Out-SIGHT-In Extracts - Stadtgalerie Saarbrücken 2017 © Photo : Anton Minayev Helga Griffiths, Out-SIght-In Extracts (black and white) 2002 - Palais de Tokyo, Paris 2002 © Photo: Christophe Schneider Helga Griffiths, Turbulent Souvenirs/Memories, 2017 - Stadtgalerie Saarbrücken © Photo: Anton Minayev Helga Griffiths, Space Souvenirs 2017, Stadtgalerie Saarbrücken 
Perfumer: Karl-Heinz Bork © Photo: Anton Minayev Helga Griffiths, Dark Gravity 2017, Stadtgalerie Saarbrücken / Kunsthalle Darmstad © Photo: Gregor Schuster

Helga Griffiths, Migratory Sense, 2017 - Stadtgalerie Saarbrücken
© Photo : Anton Minayev

« 1 / 6 » ×


©

×