Signe à capter

Murakami : de l'empire des signes à l'emprise des signes

Art contemporain | L’exposition de Takashi Murakami à la galerie Emmanuel Perrotin intitulée Learning the Magic Of The Painting, n’est pas sans rappeler l’Empire des signes, l’ouvrage de réflexions de Roland Barthes sur son voyage au Japon.

Takashi MURAKAMI ‘‘Ensō: At Our Side, Bending Space-time, 2015 © Takashi Murakami/Kaikai Kiki Co.Courtesy Galerie Perrotin
1 / 4
Takashi MURAKAMI "Ensō: At Our Side, Bending Space-time, 2015
© Takashi Murakami/Kaikai Kiki Co.Courtesy Galerie Perrotin

Croiser et multiplier les signes est un caractère récurrent de l’oeuvre de (…)

Il vous reste 75 % de l’article à lire…

Pour poursuivre la lecture de cet article…

Abonnez-vous à notre newsletter !

Si vous êtes déjà abonné(e) à notre newsletter,
merci de saisir votre adresse e-mail

Lire aussi

Suivez-nous sur FacebookSuivez-nous sur TwitterSuivez-nous sur LinkedInSuivez-nous sur InstagramContactRechercher

English version

Takashi MURAKAMI “Ensō: At Our Side, Bending Space-time, 2015 © Takashi Murakami/Kaikai Kiki Co.Courtesy Galerie Perrotin Vue de l’exposition “Takashi Murakami, Learning the Magic of Painting“ à la Galerie Perrotin, Paris © Akashi Murakami/Kaikai Kiki Co., Ltd. Courtesy Galerie Perrotin Takashi MURAKAMI“Homage to Francis Bacon,2016 © Takashi Murakami/Kaikai Kiki Co., Ltd. Courtesy Galerie Perrotin Exposition Takashi Murakami “Learning the Magic of Painting”, Galerie Perrotin, Paris © Galerie Perrotin Photos: Claire Dor

Takashi MURAKAMI "Ensō: At Our Side, Bending Space-time, 2015
© Takashi Murakami/Kaikai Kiki Co.Courtesy Galerie Perrotin

« 1 / 4 » ×


©

×