Signe à capter

"La nouvelle architecture" incubée à la biennale de Venise

Art contemporain | Dirigée par l’architecte chilien Alejandro Aravena, la 15e Biennale d’architecture de Venise s’appréhende comme un reflet des profondes mutations du monde.

Manifesto Biennale di Venezia 2016 © Biennale di Venezia
Manifesto Biennale di Venezia 2016
© Biennale di Venezia

Intitulée “Reporting from the front”, la Mostra de Venise #15 invite 88 architectes venus de 37 pays à réfléchir sur la vision d’une architecture cohérente avec les problématiques contemporaines : multiculturalisme, phénomènes de migrations massives, périphéries, qualité de vie… Ni projets dispendieux en vue, ni overdose d’architectes star. Cette édition 2016 propose une relecture du rôle de l’architecte face aux exigences et aux réalités sociales et politiques inhérentes à nos modèles sociétaux actuels. Célèbre pour son approche pragmatique de la discipline, Alejandro Aravena, lauréat du Lion d’Argent en 2008 et du prix Pritzker en 2016 impose une réflexion nouvelle centrée sur les expériences précaires, mobiles et collaboratives. Pour se faire, une majorité de jeunes architectes est invitée aux côtés de personnalités reconnus telles que Renzo Piano et Kazuyo Sejima - 50 d’entre eux participent pour la première fois à la Biennale, 33 ont moins de 40 ans.

Vincent Kozsilovics / Carlotta Montaldo
Publié le 14/07/2016
Copyright © Observatoire de l'art contemporain - Tous droits réservés
Pour en savoir plus ou pour utiliser ce contenu, merci de nous contacter »

Lire aussi

 

Suivez-nous sur FacebookSuivez-nous sur TwitterSuivez-nous sur LinkedInSuivez-nous sur InstagramContactRechercher

English version

Manifesto Biennale di Venezia 2016 © Biennale di Venezia

Manifesto Biennale di Venezia 2016
© Biennale di Venezia

×