Signe à capter

Art Dubaï affirme un positionnement de marché

Art contemporain | Dans le sillage d’Art Basel Hong Kong, avec Art Stage Singapore, Art Dubaï est l’une des foires majeures couvrant la large région MENASA, Moyen Orient-Afrique du Nord-Asie du Sud.

Sheikh Hamdan Bin Mohammed Bin Rashid Al Maktoum (detail) © Courtesy Art Dubai
Sheikh Hamdan Bin Mohammed Bin Rashid Al Maktoum (detail)
© Courtesy Art Dubai

Organisée sous le patronat du cheik Mohammed bin Rashid al Maktoum, Art Dubaï 2015 a accueilli 86 galeries (85 en 2014) provenant de 35 pays (34 l’année dernière) au sein du Madinat Jemeirah. Parmi les 72 exposants du secteur art contemporain, on dénombre 31 galeries européennes parmi lesquelles la Galleria Continua, 8 d’entre-elles sont françaises (les galeries Daniel Templon, Nathalie Obadia...) ; signe d’une ouverture marquée vers l’international. Cette 9e édition a ouvert ses portes sur une ligne directrice : mettre en lumière les artistes du Moyen-Orient, de l’Afrique du Nord et de l’Asie du Sud. Avec la stratégie de promotion de la création artistique d’un marché régional, marginal au niveau international, Art Dubaï gagne peu à peu du terrain année après année. Dans leur communication, on observe une volonté soulignée d’insérer plus de substance. Les initiatives annexes à la foire comme le Campus Art Dubaï, le Art Salon ou le Sheikha Manal Little Artist Programme font la promotion d’un statut expérimental pour ainsi se positionner dans l’écosystème de marché de la région MENASA.

Vincent Kozsilovics
Publié le 31/03/2015
Copyright © Observatoire de l'art contemporain - Tous droits réservés
Pour en savoir plus ou pour utiliser ce contenu, merci de nous contacter »

Lire aussi

 

Suivez-nous sur FacebookSuivez-nous sur TwitterSuivez-nous sur LinkedInSuivez-nous sur InstagramContactRechercher

English version

Sheikh Hamdan Bin Mohammed Bin Rashid Al Maktoum (detail) © Courtesy Art Dubai

Sheikh Hamdan Bin Mohammed Bin Rashid Al Maktoum (detail)
© Courtesy Art Dubai

×