Signe à capter

Nespresso et le mécénat d'avenir

Art contemporain | Le mécénat culturel des marques se traduit majoritairement dans l’aide à la production d’événements culturels ou d’expositions promoteurs d’image, mais les écoles d’art et d’arts appliqués en restent les parents pauvres. La marque Nespresso innove depuis deux ans en portant son mécénat sous la forme d’appels à projets auprès des écoles de création en France. Aux Beaux arts de Paris, les étudiants sont invités à interpréter le thème de la nature morte en associant librement des éléments de la marque. Une dotation qui se révèle cruciale pour accroître les moyens de création, de recherche, de réseau international. Une pépinière pour capter les idées nouvelles de la génération Y et un échange gagnant-gagnant quand celui-ci s’intègre dans les objectifs pédagogiques et prospectifs.

La pesée de Marion Grebert - étudiante en 4ème année © Ateliers Faigenbaum-Pataut
1 / 7
La pesée de Marion Grebert - étudiante en 4ème année
© Ateliers Faigenbaum-Pataut

Virginie Bertrand / Nina Rodrigues-Ely
Publié le 09/07/2014
Copyright © Observatoire de l'art contemporain - Tous droits réservés
Pour en savoir plus ou pour utiliser ce contenu, merci de nous contacter »

Suivez-nous sur FacebookSuivez-nous sur TwitterSuivez-nous sur LinkedInSuivez-nous sur InstagramContactRechercher

English version

La pesée de Marion Grebert - étudiante en 4ème année © Ateliers Faigenbaum-Pataut Oeuvre sans titre de Pablo Gauchet - étudiant en 4ème année, Atelier Ann Veronika Janssens © DR Citadelle de Maeva Castier - étudiante en 5ème année, Ateliers Michel François © DR Coques et capsules, la saveur préservée de Christelle Tea - étudiante en 4ème année, Ateliers Tosani © DR La grande découverte de Stefano Marchionini - étudiant en 5ème année, Ateliers Tosani © DR Vue de la boutique Nespresso située rue du Bac © DR Vue de la boutique Nespresso située rue Madeleine © DR

La pesée de Marion Grebert - étudiante en 4ème année
© Ateliers Faigenbaum-Pataut

« 1 / 7 » ×