Signe à capter

Les Avant-gardes à la FIAC 2012, entre identité et marché

Marché de l'art | A l’instar des autres foires majeures occidentales, la FIAC 2012 confirme un marché actif autour des mouvements historiques avant-gardes, Minimalisme américain, Arte Povera italien. D’importantes œuvres de Joseph Beuys, qui jusqu’à présent ne se situaient pas dans le flux de demande du marché globalisé, réapparaissent dans les galeries Hans Meyer et Thaddaeus Ropac tandis que la galerie Gagosian présente une très rare et atypique peinture de Warhol, Piss painting (1978), issue d’une série expérimentale sur l’abstraction par oxydation de matière urinaire et autres. Dans ce contexte, entre avant-garde et identité, la galerie Bernard Ceysson réanime le groupe français Support/Surface, mettant en évidence la force et la radicalité des œuvres originelles de 1969 à 1972, avec une stratégie de positionnement marché et de prix.

Claude Viallat, peinture sur chassis, acrylique © Claude Viallat / Ceysson
Claude Viallat, peinture sur chassis, acrylique
© Claude Viallat / Ceysson

Nina Rodrigues-Ely
Publié le 24/10/2012
Copyright © Observatoire de l'art contemporain - Tous droits réservés
Pour en savoir plus ou pour utiliser ce contenu, merci de nous contacter »

Lire aussi

Suivez-nous sur FacebookSuivez-nous sur TwitterSuivez-nous sur LinkedInSuivez-nous sur InstagramContactRechercher

English version

Claude Viallat, peinture sur chassis, acrylique © Claude Viallat / Ceysson

Claude Viallat, peinture sur chassis, acrylique
© Claude Viallat / Ceysson

×