Signe à capter

JR "casse les murs" à la galerie Perrotin

Art contemporain | Sur une idée du populaire artiste du street art JR dédiée à son projet Inside Out, la galerie Perrotin s’ouvre à la rue au sens large et participatif de l’exposition Encrages. Un photomaton géant et plus de 3500 personnes en quelques jours, autant de portraits d’anomynes sous le format d’une affiche rappellent des actions artistiques historiques plus confidentielles comme les Casual passer-by serie (dès 1971) de Braco Dimitrijevic. JR, quant à lui, « casse les murs » à la galerie Perrotin, opère un décloisonnement élitiste et produit un effet communiquant avec une action à but hautement participative.

’’Encrages’’, galerie Perrotin, Paris © JR / galerie Perrotin / Massive Attack
’’Encrages’’, galerie Perrotin, Paris
© JR / galerie Perrotin / Massive Attack

Virginie Bertrand / Nina Rodrigues-Ely
Publié le 16/01/2012
Copyright © Observatoire de l'art contemporain - Tous droits réservés
Pour en savoir plus ou pour utiliser ce contenu, merci de nous contacter »

Liens externes

 

Suivez-nous sur FacebookSuivez-nous sur TwitterSuivez-nous sur LinkedInSuivez-nous sur InstagramContactRechercher

English version

’’Encrages’’, galerie Perrotin, Paris © JR / galerie Perrotin / Massive Attack

’’Encrages’’, galerie Perrotin, Paris
© JR / galerie Perrotin / Massive Attack

×