Signe à capter

Utopie colorée

Art contemporain | Un ensemble de variations du projet (comics) Kandor que Mike Kelley poursuivait depuis 2005 avait été présenté en autres à la biennale de Venise, à la fondation Pinault et à Paris à la galerie Hussenot... L’artiste avait transformé les lieux en un laboratoire d’alchimiste « hight tech ». Ambiance fantomatique, lumières colorées mêlés au flux continu d’un souffle sonore. Cette série s’appuie sur la mythologie de Superman, et particulièrement sur Kandor, sa ville natale miniaturisée à l’échelle d’un jouet, conservée dans une bouteille, ainsi préservée de la destruction. Ce mythe populaire est issu d’une bande dessinée née au cœur de la crise des années trente aux USA. Plus qu’un espace imaginaire, un lieu de préservation de l’utopie universelle. Il distille tout son sens aujourd’hui, au-de-là de la dernière exposition de l’artiste en octobre 2011 à la galerie Gagosian. Mike Kelley est mort le 31 janvier 2012 à Los Angeles. Il avait 57 ans.

Mike Kelley, ’’Selection from Kandors’’, Galerie Hussenot, Paris © Mike Kelley
Mike Kelley, ’’Selection from Kandors’’, Galerie Hussenot, Paris
© Mike Kelley

Nina Rodrigues-Ely
Publié le 03/10/2009
Copyright © Observatoire de l'art contemporain - Tous droits réservés
Pour en savoir plus ou pour utiliser ce contenu, merci de nous contacter »

Liens externes

 

Suivez-nous sur FacebookSuivez-nous sur TwitterSuivez-nous sur LinkedInSuivez-nous sur InstagramContactRechercher

English version

Mike Kelley, ’’Selection from Kandors’’, Galerie Hussenot, Paris © Mike Kelley

Mike Kelley, ’’Selection from Kandors’’, Galerie Hussenot, Paris
© Mike Kelley

×