Analyse à décoder

Le cas Takashi Murakami

Analyse à décoderArt & entreprise | Takashi Murakami, originellement spécialisé dans la peinture traditionnelle - Nihonga - depuis ses études à l’université des Arts de Tokyo, est aujourd’hui considéré comme le chef de file du Neo Pop Japonais. Son marché est sous-tendu par une organisation virtuose, un écosystème complexe dont il est le centre, articulé autour de l’art, du luxe, des marques, du cinéma d’animation.

Portrait de Takashi Murakami, photo Claire Dorn © Galerie Perrotin
1 / 19
Portrait de Takashi Murakami, photo Claire Dorn
© Galerie Perrotin

La filiation Pop de Murakami

L’esprit Néo-Pop japonais des années 1990 s’inscrit dans le sillage de l’après-guerre du Japon marqué par l’occidentalisation et la modernisation effrénée. Sous l’occupation américaine, le pays adopte les codes d’une économie de marché et une vision capitaliste des modes de production. Cette période unique dans l’histoire de l’archipel, caractérisée par une forte croissance économique, voit apparaître une société de consommation de masse et les conditions favorables au développement d’une culture Pop.

[…]

Il vous reste 75 % de l’article à lire…

Pour poursuivre la lecture de cet article…

Abonnez-vous à notre newsletter !

Si vous êtes déjà abonné(e) à notre newsletter,
merci de saisir votre adresse e-mail

Lire aussi

Suivez-nous sur FacebookSuivez-nous sur TwitterSuivez-nous sur LinkedInSuivez-nous sur InstagramContactRechercher

English version

Portrait de Takashi Murakami, photo Claire Dorn © Galerie Perrotin Takashi Murakami, Robot, 2016 / vue de l’exposition “Learning the Magic of Painting“ à la Galerie Perrotin © 2016 Takashi Murakami/Kaikai Kiki Co., Ltd. All Rights Reserved. KaiKai Kiki Co., Ldt © KaiKai Kiki Co., Ldt Vue du studio Kaikai Kiki Myoshi studio, Japon © All Artworks ©Takashi Murakami/Kaikai Kiki Co., Ltd. All Rights Reserved. Vue du studio Kaikai Kiki Myoshi studio, Japon © All Artworks ©Takashi Murakami/Kaikai Kiki Co., Ltd. All Rights Reserved. Vue du studio Kaikai Kiki Myoshi studio, Japon © All Artworks ©Takashi Murakami/Kaikai Kiki Co., Ltd. All Rights Reserved. Vue de l’exposition Superflat, 2001 au MOCA Pacific Design Center © Courtesy of The Museum of Contemporary Art, Los Angeles, photo by Brian Forrest Vue de l’exposition Superflat, 2001 au MOCA Pacific Design Center © Courtesy of The Museum of Contemporary Art, Los Angeles, photo by Brian Forrest Takashi Murakami, My lonesome cowboy, 1998 © Takashi Murakami Takashi Murakami, Miss Ko², 1997 © Takashi Murakami ComplexCon, Design by Takashi Murakami © Complex Media Issey Miyake Printemps/Eté 2000 Collection Runway © Issey Miyake Louis Vuitton Monogram Cerises Speedy 25 Satchel Handbag © Louis Vuitton Monogram Cerises Speedy 25 Satchel Handbag Louis Vuitton Limited Edition Speedy 35 Monogramouflage Handbag © Louis Vuitton Louis Vuitton, Monogram Murakami Moca LV Hands Neverfull GM © Louis Vuitton Shu Uemura et Takashi Murakami Christmas 2013 Makeup Collection © Shu Uemura Hajime Asaoka / Takashi Murakami, Death Takes No Bribe, 2013 © Hajime Asaoka Murakami for Frisk, 2015 © Kaikai Kiki Co., Ltd. Vans Vault x Takashi Murakami © Vans

Portrait de Takashi Murakami, photo Claire Dorn
© Galerie Perrotin

« 1 / 19 » ×


©

×