Analyse à décoder

Cas de collectionneur : Marie-Magdeleine Lessana

Analyse à décoderArt contemporain |  » Je ne suis bien qu’avec des artistes ». Dans les méandres d’un paysage généalogique où les noms et les châteaux traversent les générations, Marie-Magdeleine Lessana tisse une filiation à l’art en affinité avec une grand-mère, Marthe de Savignies, aristocrate anticonformiste proche des poètes et des artistes.

Marie-Magdeleine Lessana devant ’’Rouge plasmique’’ de Jean-Pierre Bertrand © DR
1 / 3
Marie-Magdeleine Lessana devant ’’Rouge plasmique’’ de Jean-Pierre Bertrand
© DR

Déclic

Pour la petite-fille, cette personnalité lumineuse est « un phare » dans le contrechamp sombre d’une enfance austère imprimée par ses parents ; elle n’a droit qu’au strict nécessaire, l’argent est compté, les artistes sont des « pique-assiette ». Privée de plaisir et de contemporanéité, la seule mauvaise élève d’une fratrie de sept enfants, sans cesse houspillée, se cache pour copier « en douce » des reproductions de dessins de Vincent Van Gogh ; s’approcher au plus près de la structure de son trait est une libération. Elle continue à s’émanciper à travers des études de mathématiques très poussées et « des tentatives de peindre » ; elle devient (…)

Il vous reste 75 % de l’article à lire…

Pour poursuivre la lecture de cet article…

Abonnez-vous à notre newsletter !

Si vous êtes déjà abonné(e) à notre newsletter,
merci de saisir votre adresse e-mail

Lire aussi

Liens externes

Suivez-nous sur FacebookSuivez-nous sur TwitterSuivez-nous sur LinkedInSuivez-nous sur InstagramContactRechercher

English version

Marie-Magdeleine Lessana devant ’’Rouge plasmique’’ de Jean-Pierre Bertrand © DR Jean-Pierre Bertrand, «Etrog», 1999 et «Rouge Plasmique», 2000; William Kentridge, «Man into Tree», 2002 © DR Jean-Charles Blais, sans titre, 1986; Bert Stern, «Marilyn aux roses», 1962; Xavier Veilhan, «Le Gisant», 2006 © DR

Marie-Magdeleine Lessana devant ’’Rouge plasmique’’ de Jean-Pierre Bertrand
© DR

« 1 / 3 » ×


©

×