Analyse à décoder

Analyse d'un prix record

Analyse à décoderMarché de l'art | Lors d’une vente d’art contemporain chez Sotheby’s le 2 février 2007, une peinture de l’artiste Peter Doig, né en 1959, intitulée White canoë (1990-91) est adjugée 5,732,000 £ (8,459,875 €), soit près de 5 fois son estimation. Comment comprendre un tel prix.

Peter Doig, ’’White canoe
Peter Doig, ’’White canoe", 1990-1991
© The Saatchi-gallery

Qui est Peter Doig

Artiste écossais né en 1959, Peter Doig a grandi au Canada. A partir d’images de film ou d’éléments photographiques, il revisite la notion de paysage à travers son imaginaire emprunt de nostalgie. Il apparaît sur la scène artistique anglaise au début des années 90, et y est aujourd’hui reconnu comme un maître de la peinture post-moderne.

Un film d’horreur Friday the 13th (1980) inspire Peter Doig pour sa série Canoë (1990-1991)

Tourné avec peu de décors et des acteurs inconnus, ce film a couté 700,000 $ et en a rapporté 17,000,000 $. Il est devenu un film culte pour la génération des 40-50 ans. White canoë fixe un plan situé à la fin de la scène de l’apocalypse, la plus terrifiante du film. Il se dégage de ce tableau de grand format (200 x 240 cm) une impression, à la fois calme et angoisse; un trouble qui fascine.

Ce tableau fait partie de l’exposition personnelle de Peter Doig organisée par la galerie Charles Saatchi en 2005

D’abord défendu par la galerie Victoria Miro de Londres, Peter Doig réalise en 2005 une exposition dans la mythique galerie du publicitaire Charles Saatchi qui compte parmi les personnalités les plus puissantes du monde de l’art international. A la fois collectionneur, marchand, organisateur d’exposition, il transpose les techniques de la publicité et de la finance à la promotion des artistes dont il achète les œuvres.

Notons que les prix des tableaux de grandes dimensions en ventes publiques, toujours en progression depuis 2000, font un bon considérable en 2006 avec une moyenne se situant autour de 900,000 $ (5,000,000 $ pour le 1er semestre 2007).

La maison Sotheby’s est partenaire dans la vente de White canoë

La vente en soirée du 2 février 2007 fait partie des ventes très prestigieuses en art contemporain. Sotheby’s, partenaire dans la vente du tableau (garantie du prix de réserve au vendeur), lui avait accordé une place particulière en le faisant figurer luxueusement sur la jaquette du catalogue. Un commentaire très fouillé sur l’artiste ne manquait pas d’assimiler sa facture à celle de grands peintres de l’histoire de l’art aussi différents que Van Eyck, Velasquez, Monet, Pollock, Richter.

Une envolée spectaculaire

Le marché de l’art contemporain actuel bénéficie d’un afflux considérable de liquidités dû en parti aux nouvelles grosses fortunes issues de pays émergents comme la Russie, l’Inde, la Chine.
Lors de la vente, 6 clients (nationalités : anglaise, russe, américaine) s’en disputent l’acquisition au point que les estimations de sotheby’s (800,000-1,200,000 £) se trouvent largement dépassées par l’envolée spectaculaire des enchères : 5,732,000 £, 8,459,875 €, 11,283,464 $.

Ce prix fabuleux fait pénétrer Peter Doig dans une sphère où l’imaginaire de la réussite côtoie le merveilleux, où les fonds monétaires circulent frénétiquement. Tout cela agit comme des stimulus sur l’attitude de nouveaux acheteurs, dans le cadre des marchés de court terme spécifiques de notre époque.

Nina Rodrigues-Ely
Publié le 01/09/2007
Copyright © Observatoire de l'art contemporain - Tous droits réservés
Pour en savoir plus ou pour utiliser ce contenu, merci de nous contacter »

Liens externes

Suivez-nous sur FacebookSuivez-nous sur TwitterSuivez-nous sur LinkedInSuivez-nous sur InstagramContactRechercher

English version

Peter Doig, ’’White canoe“, 1990-1991 © The Saatchi-gallery

Peter Doig, ’’White canoe", 1990-1991
© The Saatchi-gallery

×


©

×